Dans les coulisses du Défilé Cultures & Création

Rendez-vous incontournable de la mode relayé médiatiquement à travers plusieurs pays du monde comme le Pakistan et le Cameroun, l’évènement attire chaque année plus de 1000 personnes ainsi qu’une quarantaine de créateurs amateurs, une dizaine de jeunes talents et une douzaine de créateurs en catégorie honneur concourant à sa réussite.

J – 1 an

La date du défilé est fixée un an à l’avance, lors d’une commission réunissant l’élue à la Culture Catherine Carrara, la responsable du service Culturel, la « pilote » du défilé, Nathalie Nguyen, et le metteur en scène, Glenn Mather.

Lors de cette réunion, plusieurs thèmes sont préparés et soumis à l’arbitrage du maire.

J – 7 mois

Le thème retenu est annoncé en primeur aux créateurs qui ont participé au défilé précédent et à Olivier Théophile, responsable du partenariat LVMH.

Nous tenons à la faveur de cette avant-première. C’est un gage de considération et de respect pour le travail effectué bénévolement par ces créateurs. Par ailleurs, j’informe immédiatement Olivier Théophile car je travaillerai de concert avec lui tout au long de l’année.

Nathalie Nguyen

J – 6 mois

Le thème est annoncé au grand public dans le magazine municipal et les réseaux sociaux.

Les inscriptions sont également ouvertes.

Les services Culturel et Politique de la ville travaillent de concert pour solliciter des créateurs amateurs à travers toute la ville.

Des écoles d’art et de mode sont également incitées à motiver de jeunes talents à participer.

J – 6 mois à J – 4 mois

C’est le temps de la médiation et du coaching.

Les participants de la catégorie amateurs, peu habitués des démarches de création, sont accompagnés.

Le thème leur est expliqué en détail et des pistes d’exploration sont, au besoin, étudiées avec eux, ce qui offre la possibilité d’aborder quelques notions d’histoire de l’art.

De leur côté, les jeunes talents sont soutenus et accompagnés dans la formalisation de leurs projets.

Des bénévoles, Nathalie Codani, créatrice de bijoux, et Bénédicte Poirier, couturière, apportent leurs conseils.

C’est une période très intense et très enrichissante pour nous. Il faut faire preuve de patience et de retenue pour guider sans imposer, soutenir sans bousculer. La création prend du temps et il faut respecter le rythme de chacun. En retour, les participants nous apportent leur sens créatif et leur talent. Nous les encourageons mais au final, ce sont bien eux qui nous éblouissent !

Nathalie Nguyen

De J – 5 mois à J – 3 mois

De nombreux prestataires sont contactés : demande de devis, réservation de matériel, organisation de la sécurité avec la police municipale, commandes de denrées alimentaires.

Les cadeaux de bienvenue sont également commandés, ainsi que les trophées, les badges, la billetterie, etc.

J – 3 mois

Les dossiers d’inscription sont clos, il faut dorénavant les contrôler.

Entre deux à trois semaines sont nécessaires pour cette seule étape. Il s’agit de vérifier la conformité des documents demandés et que chaque créateur a prévu de présenter au moins un costume traditionnel du pays de son choix ainsi qu’une création sur le thème imposé.

Enfin, chaque participant doit présenter ses mannequins. Ces derniers ont également déposé un dossier.

J – 2 mois

Une réunion avec tous les participants, organisateurs, créateurs, mannequins, metteur en scène, techniciens, permet d’effectuer les derniers réglages.

Le dossier de presse est envoyé et les relais médiatiques sollicités. La campagne de communication s’affiche dans la ville et sur les réseaux sociaux. La presse est invitée.

J – 4 semaines

La tension monte d’un cran.

Durant ce dernier mois, des ateliers hebdomadaires sont animés par la princesse Esther Kamatari. Ambassadrice de la maison Guerlain, cet ancien mannequin transmet son savoir aux stars d’un soir en leur apprenant à marcher comme des professionnels.

Enfin, une mise en situation de jury est organisée pour l’ensemble des participants.

En parallèle, Jacqueline Ferreira, chef de cabinet du maire, s’occupe d’envoyer les invitations aux consuls et ambassadeurs des pays représentés lors de la partie « tradition » du défilé.

J – 7 jours

Les jeunes talents présentent leurs projets au jury, au siège de LVMH, à Paris. C’est un moment-clé où les créateurs reçoivent des conseils de professionnels. Pour les plus talentueux, c’est l’occasion d’être repérés également.

H – 6 h jusqu’à 18 h

Les participants et les VIP sont accueillis.

H – 5 heures

Les créateurs arrivent avec leur staff et prennent possession des loges. Ils préparent leurs créations. Les mannequins passent au maquillage et sont photographiés.

H – 30 minutes

Accueil du public.

L’heure H

Le spectacle commence  !

Côté technique

J – 2 mois

L’aventure commence lors d’un premier rendez-vous avec le metteur en scène. Ce dernier expose ses idées et ses besoins techniques et le responsable de l’équipe technique du Soutien/Logistique, Franck Rouzaud, évalue les faisabilités en prenant en compte les questions de sécurité et du matériel : écrans de cinéma, vidéoprojecteur, régie, praticables (constructions démontables), etc.

Ce moment est rodé maintenant. Nous travaillons avec Glenn Mather depuis le premier défilé. Nous nous connaissons bien et cette étape est vite bouclée.

Franck Rouzaud, technicien

J – 5 jours

Le reste de l’équipe entre en scène.

Ce qui n’est encore qu’un « simple » gymnase va être transfiguré : aménagements électriques, mise en place du matériel scénique, installation de loges éphémères, du studio maquillage, montage des rideaux, de la scène elle-même, de la salle, des espaces d’accueil et des VIP. Une semaine d’installation est bel et bien nécessaire.

Jour J

La veille, tout est prêt pour les répétitions. Le site du défilé a revêtu ses plus beaux apparats, pour autant, nos hommes de terrain seront présents pendant toute la durée de l’évènement :

Nous courons toute la journée pour pallier tous les petits problèmes d’intendance. Du café à préparer, une prise manquante, un rideau qui se décroche, de mini-soucis surviennent immanquablement et sont à régler immédiatement.

Éric Guillossou, électricien

La tension ne retombera que tard dans la nuit. L’équipe s’occupera alors de commencer à démonter l’ensemble, pour que dès le début de la semaine suivante, plus rien n’y paraisse…