Ville-montfermeil



Le port de l’oreillette interdit

Afin de lutter contre l’insécurité routière, le décret n° 2015-743 du 24 juin 2015 interdit, à compter du 28 juin 2015, le port à l’oreille de tout dispositif susceptible d’émettre du son pour le conducteur d’un véhicule en circulation.

Désormais, le fait pour un conducteur de porter une ou des oreillettes, que ce soit pour téléphoner ou écouter de la musique, est puni d’une amende forfaitaire de 4e classe (dont le montant varie selon le délai de paiement : 90 euros en tarif minoré, 135 euros en tarif normal et 375 euros en tarif majoré) et d’un retrait de plein droit de 3 points du permis de conduire du conducteur. A l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité, sont visés aussi bien les oreillettes que les casques audio qui sont susceptibles d’isoler le conducteur du bruit extérieur, de diminuer son attention et de réduire ses capacités de réaction. Sauf cas dérogatoires (cf. véhicules d’intérêt général prioritaire : police, gendarmerie, douanes, SDIS, unités mobiles hospitalières notamment, activités d’enseignement et d’épreuves de permis de conduite des véhicules 2 roues par exemple), tous les conducteurs sont concernés, y compris les cyclistes.

©Ville de Montfermeil     | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contacts | Espace Pro | Accessibilité |