• Suivez-nous sur
  • YouTube
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook

Fontaine Jean-Valjean

Anciennement appelée Fontaine Buisson, elle prit le nom de fontaine de l’Abîme puis de Fontaine Jean Valjean après le succès du roman Les Misérables de Victor Hugo. Elle fut laissée à l’abandon à la suite de la construction de la résidence des Perriers vers 1968.

Cette fontaine devint très connue et importante à Montfermeil après la parution en 1862 du roman de Victor Hugo, Les Misérables. Le nom de Jean Valjean est aussitôt associé à la fontaine et à la rencontre entre l’ancien bagnard et Cosette.

Victor Hugo connaît bien Montfermeil depuis ces journées de 1845 où il s’y est fait surprendre en flagrant délit d’adultère. L’ambiance paisible et sereine de Montfermeil qui n’est alors qu’un village l’inspire et l’auteur y situera quelques scènes dans son célèbre roman Les Misérables : l’auberge des Thénardier, les affreux tortionnaires qui ont pris Cosette en pension, lui est inspirée par celle qui donnait alors sur la rue de la Halle et la ruelle des Béguines.

Montfermeil est désormais inséparable de Victor Hugo, la jeune Cosette, les Thénardier et leur fils Gavroche. Le site de la fontaine a été détruit en 1968 mais fut entièrement réhabilité en 1985. En 2006, elle est réaménagée dans le cadre de la réalisation du parc Arboretum.

çankaya escort