• Suivez-nous sur
  • YouTube
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook

Solidarité

Campagne Ruban Blanc 2022

Le 8 mars – Journée internationale des droits des femmes – marque également le coup d’envoi de la première campagne du Ruban blanc sur la ville de Montfermeil, ce jusqu’au 31 mars. Retour sur les origines de ce mouvement et rencontre avec Djena Diarra, adjointe en charge des politiques de prévention et des droits des femmes.

Article publié le 07 mars 2022


« Vous êtes toutes des féministes et je hais les féministes ». Le 6 décembre 1989, à 17h10, dans la salle C-230.4 de l’École polytechnique de Montréal, Marc Lépine prononce ces mots et tire en rafale avec son fusil automatique sur les femmes qu’il a aligné contre le mur. Elles sont neuf à mourir là. L’instant d’avant, il avait forcé les hommes, élèves et professeur, à sortir de la pièce. Pendant dix-huit minutes, Lépine arpente les couloirs et les escaliers de l’école et tire à vue dès qu’il croise une femme, il achève la dernière avec un poignard.

En tout, elles sont quatorze à mourir ce jour-là. Dix sont gravement blessées. A 17h28, l’homme retourne son fusil vers lui et se suicide. Il avait vingt-cinq ans.

Pour ne jamais oublier ce drame sexiste, la campagne « Ruban blanc » est créée en 1991 au Canada par un groupe d’hommes désireux de contribuer à une société où les femmes ne sont plus victimes de violence masculine. Aujourd’hui encore, le port de ce ruban symbolise l’engagement personnel d’un individu à ne jamais commettre de violence envers une femme et à ne jamais cautionner les actes de violence contre des femmes commis par d’autres hommes.

Rencontre avec Djena Diarra, adjointe en charge des politiques de prévention et des droits des femmes

« Les femmes ne peuvent résoudre seules les problèmes des violences, les hommes doivent faire partie de la solution. »

Cette phrase du Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018, citée par Djena Diarra dans son éditorial au Mag’ VIOLENCES édité pour l’occasion (et qui sera distribué à tous les Montfermeillois) donne le la de cette campagne 2022 placée sous le signe des rapports femmes / hommes.

« La journée du 8 mars et ce mois du Ruban blanc verront effectivement une implication forte des hommes dans les événements proposés avec nos partenaires, dont certains revêtent un caractère inédit » précise Djena Diarra.

Prenons par exemple l’Action Self-défense qui se tient à la salle Edith Piaf du Forum Léopold Sédar Senghor. C’est la première fois en France que la police nationale et la police municipale s’associent pour dispenser des formations d’auto-défense au cours d’un événement organisé par une municipalité. Mieux encore, ces ateliers sont appelés à devenir un rendez-vous régulier (ateliers ouverts à toutes et tous, salle Edith Piaf du Forum Léopold Sédar Senghor de 8h30 à 12h30).

À partir du mois de septembre 2022 et jusqu’au mois de mars 2023 ils devraient avoir lieu deux fois par mois.

C’est également vrai pour l’exposition photographique « Pour des femmes inspirantes » installées avenue Paul Cézanne et financée par le bailleur Seine-Saint-Denis Habitat. Ces portraits de femmes engagées dans la lutte contre les violences ont été réalisées par des hommes. En l’occurrence des membres de Noisy Images, le club photographique de Noisy le Grand (exposition à ciel ouvert avenue Paul Cézanne. 4 visites guidées : 2 visites de 10h à 12h, puis 2 visites de 14h à 16h).

Enfin, les interventions de Théâtre forum de l’organisation Ivolve, dans le cadre de la Bibliothèque humaine présente partout dans la ville, ont été spécialement écrites pour l’événement. Deux comédiennes et un comédien interpelleront les passants dans l’espace public afin de témoigner du parcours d’une victime de violences intrafamiliales. Accompagné de médiateurs, chaque comédien jouera une histoire pendant 5-10 mn avant d’ouvrir un temps d’échanges avec le public. Ici aussi la parole est donnée à un homme, de surcroît auteur de violences repenti ».

Bibliothèque humaine, avec la troupe de théâtre Ivolve :

  • 10h – 14h : place Ampère et 7 îles
  • 10h – 16h45 : place Notre-Dame des Anges et rue Henri Barbusse
  • 15h30 – 16h45 : place des Marguerites

L'Hôtel de Ville ainsi que les principaux lieux de la commune seront mis aux couleurs de l'événement.

Pour mieux faire connaître ce symbole, la municipalité organisera, entre autres, une distribution de rubans blancs dans tous les quartiers.

Plusieurs initiatives seront proposées aux commerçants pour rejoindre ce mouvement d'espoir, comme ce fût le cas pour la campagne Octobre rose 2021.

Le 31 mars 2022 viendra clôturer ce mois de campagne. Un événement festif se tiendra pour remercier chacun de son engagement.

Enfin, lors de la Journée mondiale de la Jupe en juin 2022, le Ruban Blanc sera à nouveau mis à l’honneur au cours d'une soirée dédiée, en partenariat avec l’association Montfermeilloise engagée contre les violences intrafamiliales : Les Perri’elles.

Programmation complète et détaillée du mardi 8 mars


Ensemble, soutenons les victimes, les témoins et les lanceurs d’alerte.
Ensemble, portons le ruban blanc pour briser le silence !