• Suivez-nous sur
  • YouTube
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook

Santé

Découvrez la sophrologie avec Parwisah Boodoo

Article publié le 08 novembre 2021


C’est le genre d’histoire qu’on entend de plus en plus fréquemment: en 2016, après avoir exercé pendant 26 ans la profession d’assistante de direction au sein de grands groupes internationaux, la Montfermeilloise Parwisah Boodoo décide de changer de voie professionnelle et de s’orienter vers un métier où elle pourra assouvir son besoin d’aider les autres.

Passionnée par la sophrologie, elle ouvre son propre cabinet quatre ans plus tard, fin 2020, dans les locaux du Plateau (l’incubateur d’entreprises montfermeillois), après s’être formée à l’École Supérieure de Sophrologie Appliquée de Vincennes.
.
Rencontre.

En quoi consiste la sophrologie ?

Parwisah Boodoo : Avant tout, il faut bien comprendre que la sophrologie n’a rien d’ésotérique ou de magique. C’est une technique psychocorporelle. Elle a été créée en 1960 par un neuropsychiatre colombien, Alfonso Caycedo, qui s’est inspiré à la fois de ses compétences en médecine et des différentes techniques qu’il a pu observer au fil de ses voyages en Orient.
.
L’objectif, c’est d’aider les gens à retrouver un état de bien-être.
Pour cela, on utilise un ensemble de techniques orales, comme l’autosuggestion, l’imagerie mentale, la gestion de la respiration, etc., en fonction des besoins.

À qui s’adresse la sophrologie?

P.B : Son champ d’application est assez large. Elle s’adresse tout autant à des personnes qui souffrent d’anxiété, de dépression, qu’à des personnes qui ont du mal à gérer le stress, leurs émotions, ou tout simplement qui angoissent en prévision d’un événement important. Je fais par ailleurs de plus en plus d’accompagnement médical pour aider les personnes malades à supporter leur traitement.
.
Enfin, je réalise beaucoup de séances de groupe auprès d’entreprises ou d’organismes qui s’occupent de mineurs en difficulté.
Dans tous les cas, les thérapies sont courtes et ne dépassent que très rarement la dizaine de séances. J’explique souvent à mes patients que mon rôle est de leur donner une boîte à outils qu’ils doivent ensuite être en mesure d’utiliser eux-mêmes lorsque cela est nécessaire.
Autre point important à souligner : la sophrologie s’adresse à tous, aux adultes comme aux enfants.

Quels sont les avantages d’avoir installé votre cabinet au Plateau?

P.B : Pour être honnête, j’avais initialement prévu de m’installer à mon domicile, comme c’est souvent le cas dans mon secteur d’activité. Mais les travaux du métro m’ont obligée à revoir mes plans (rires)..
.
Au demeurant je ne regrette pas. Déjà en raison de la visibilité qui est très importante au Plateau alors qu’elle est quasiment nulle dans le quartier résidentiel où je vis. Et puis, rétrospectivement, je me rends compte qu’il est plus confortable d’avoir une adresse professionnelle et de ne pas travailler depuis chez soi. Cela permet d’être plus efficace. D’autant que mon activité ne relève pas uniquement de la sophrologie : étant à mon compte, je dois sans cesse démarcher des clients, gérer la partie marketing, ma comptabilité, etc.


Parwisah Boodoo
Le Plateau, 106-112 Allée Notre Dame Des Anges
www. filartmonia.com